Livraison offerte

Installation à la demande

Paiement en plusieurs fois

Reprise de l'ancien appareil

Votre routine matinale pour votre bien-être intérieur

ARTICLE DE LA CATÉGORIE

TECHNOLOGIE ASSOCIÉE

Lave-linge avec technologie Zen

Temps de lecture : 3 minutes

De plus en plus souvent dans le monde actuel, nous entendons parler de la méditation et des grands bienfaits qu'une pratique régulière peut apporter dans notre vie quotidienne. Une plus grande capacité de concentration, une meilleure mémoire, des niveaux de stress plus bas et une meilleure qualité de sommeil sont quelques-uns des principaux bénéfices que vous trouverez en instaurant une petite routine quotidienne, surtout si vous la faites le matin, avant le début de toutes vos activités quotidiennes.

N'oubliez pas qu'il faut du temps, de la volonté, et de l'engagement pour créer une routine.

Voici quelques étapes simples à suivre :

1. Choisir la méditation, c'est s'engager

La méditation est une pratique qui apporte la sérénité, mais elle peut parfois être fatigante ou frustrante. Lorsque nous nous asseyons pour méditer, nous nous efforçons de nous détacher des mécanismes actions/réactions qui nous accompagnent dans la vie quotidienne. Nous nous efforçons de rester fidèles à l'engagement pris. Dans la méditation, il n'y a pas de personne à impressionner et c'est l'une des rares occasions où nous pouvons découvrir la version la plus authentique de nous-mêmes : essayez de garder ce concept à l'esprit lorsque vous sentez que vous avez plus de mal à tenir votre engagement !

2. Mettez-vous à l'aise

Nous évoluons toujours entre deux dimensions : l'espace et le temps. Lorsque nous voulons méditer, nous voulons être à l'aise dans ces deux dimensions. Le temps : choisissez à l'avance la durée de votre méditation, elle peut être de trois, cinq ou trente minutes. Même si trois minutes vous semblent trop court, c'est un excellent point de départ. Et ce qui est bien plus important que la durée, c'est le respect de l'engagement pris. L'espace : la règle est de se mettre dans une position confortable, dans un endroit agréable et calme, mais en réalité, au début, aucun endroit et aucune séance ne seront confortables, alors donnez-vous le temps de prendre conscience de votre corps.

3. Restez dans la position que vous avez choisie

C'est l'une des indications les plus difficiles à appliquer. Dès que vous vous asseyez, vous commencez à ressentir différents signes d'inconfort, vous voulez changer de position, vous avez des fourmillements, vous voulez arranger vos cheveux,... C'est ce qu'on appelle l'esprit de singe : le mental n'est jamais satisfait. Lorsque nous demandons à notre corps de ralentir et de rester assis, nous remarquons que notre esprit se disperse constamment. Essayez de vous dire calmement que ce n'est pas grave, que vous pouvez essayer de vous poser un peu plus longtemps.

4. Respirez. et concentrez-vous sur votre respiration.

Nous respirons en permanence, mais à quel moment avons nous conscience de notre propre respiration ? La respiration est la clé de la méditation, "le pillier de la méditation". L'esprit a besoin de se focaliser sur quelque chose. Essayez de vous concentrer sur le mot inspirer lorsque vous inspirez, et sur le mot expirer lorsque vous expirez. Si votre esprit divague, vous n'êtes pas en mesure de méditer. Vous devez apprendre à vous concentrer et observer votre respiration.

Essayez de suivre ces étapes simples et, d'être bienveillant et patient avec vous-même pour que cette pratique devienne d'abord une routine, puis une agréable habitude.

Bienvenue chez Whirlpool, où le bien-être commence à la maison.
Article écrit pour Whirlpool par Federica Caronna,
Professeur de Vinyasa et Yin Yoga, Professeur de Yoga Somatic Competence® trauma-informed

TECHNOLOGIE ASSOCIÉE

Derniers articles