Livraison offerte

Installation à la demande

Paiement en plusieurs fois

Reprise de l'ancien appareil

Une nouvelle étude neuroscientifique explore l'impact du bruit et du silence sur le bien-être

ARTICLE de la catégorie

TECHNOLOGIE ASSOCIÉE

Lave-linge, technologie Zen

Temps de lecture : 3 minutes

Et si comprendre l'impact du silence sur notre bien-être pouvait nous aider à rendre nos maisons plus sereines et plus saines ? Comment déterminer le niveau de silence dont nous avons besoin ? Nous explorons ces questions fascinantes dans une nouvelle étude neuroscientifique commandée par Whirlpool et menée par le Lab of Misfits.

Phase expérimentale de la recherche du Lab of Misfits

La partie expérimentale de la recherche a consisté en une recherche neuroscientifique primaire menée par le Lab of Misfits sur un échantillon de 106 participants en France et en Italie. L'étude comprenait un large éventail d'expériences psychanalytiques en ligne qui mesuraient la réponse à des stimuli visuels et auditifs, ainsi que des tests spéciaux conçus pour découvrir les perceptions et les tendances inconscientes.

Quelle niveau de silence est nécessaire pour maximiser notre bien-être ? La réponse montre une diffrence pour chaque personne. C'est pourquoi le ""Lab of Misfits"" et Whirlpool ont mené une expérience visant à découvrir les variables qui influent sur la perception du bruit et du silence - et sur la manière dont cela peut influencer le bien-être.

Les sujets ont été interrogés et invités à effectuer divers tests afin de mieux comprendre les multiples facettes ou variables de leur mode de vie et d'identifier si l'une d'entre elles était liée de manière significative à leur expérience du bruit. Seize variables différentes ont été explorées - toutes pouvant être considérées comme des mesures du bien-être - allant de l'âge au revenu, en passant par la quantité d'exercice, la personnalité et même les habitudes de transport. L'étude a montré que tous ces facteurs de bien-être n'étaient pas liés de manière significative au bruit. Cependant, il a été constaté que certains d'entre eux font une différence considérable dans la façon dont le bruit est perçu.

Si le silence pouvait parler : comment le bruit affecte notre bien-être émotionnel et physique

L'étude "Lab of Misfits" a découvert que le bruit ressenti dans la vie normale des gens a un impact sur leur bien-être émotionnel et physique. Pourtant, le bruit lui-même est une idée plus complexe qu'il n'y paraît à première vue. Beau Lotto, du Lab of Misfits, explique pourquoi : "Nous subissons trois grands types de bruit dans notre vie."
Il y a le bruit de fond externe relativement continu, comme celui qui provient des transports urbains. Il y a le bruit sporadique qui provoque des interruptions.

Et enfin, il y a ce que nous appelons le "bruit interne", qui correspond à notre incapacité à nous concentrer - souvent décrite comme un "bavardage". Notre étude a exploré à quel point les gens étaient frustrés par ces types de bruits.

homme dans son bain qui se relaxe

Le lien entre le bruit et le stress

L'étude a révélé que plus on est frustré par le bruit, plus on se sent stressé. Ce phénomène est plus prononcé avec le bruit interne et il s'agit d'une relation linéaire, c'est-à-dire que le stress est réduit lorsque la frustration est réduite, tandis qu'il existe une forte corrélation entre le niveau de bruit interne ressenti et le stress. Décrivant cette relation, Lotto note que "le facteur le plus puissant du stress est le bruit interne - à la fois son niveau et les sentiments qu'il provoque. Nos données suggèrent que les personnes qui sont moins stressées auront besoin de moins de silence (et vice versa)."

D'un autre côté, le monde dans lequel nous vivons semble devenir de plus en plus trépidant, angoissant et bruyant. Alors, que faire ?

La maison : une bulle de tranquillité

"Nous n'avons aucun contrôle sur le bruit du monde extérieur, mais nous pouvons organiser notre maison pour en faire un lieu de silence et de calme.

Notre maison est l'environnement idéal pour construire une bulle de tranquillité où nous pouvons nous réfugier pour gérer, écouter ou atténuer le bruit de nos pensées et du monde qui nous entoure. Il existe de nombreuses façons d'améliorer le niveau de calme dans nos maisons, par exemple en choisissant des appareils ménagers plus silencieux, en éteignant la télévision lorsque nous ne la regardons pas ou en insonorisant avec des rideaux et des tapis. Savourez le silence et le calme qui vous entourent, pour en ressentir les bienfaits.

homme dans son canapé

Êtes-vous prêt à découvrir le pouvoir rajeunissant d'une maison plus silencieuse ?

Bienvenue chez Whirlpool, où le bien-être commence à la maison.

TECHNOLOGIE ASSOCIÉE

Vous pourriez aimer